Menu Fermer

Qu’est-ce que designer ?

Le design est présent partout, tous les jours, il est aussi l’affaire de tous. Le design ce n’est pas que le style, c’est un usage. Un art à la confluence de l’esthétique, des technologies, de la sociologie ou de l’économie. Dans le design tout se finit par la forme et l’objet.

Alors, c’est quoi le design ?

C’est d’abord une question de définition. En anglais, « to design » signifie à la fois dessiner et concevoir, en fonction d’un plan ou d’une intention. Longtemps perçu comme un anglicisme, design vient aussi de l’ancien français, « designer », lui même dérivé du latin « designare », qui signifie marquer d’un signe, dessiner, indiquer. En somme, « design » est le fait de concevoir et d’accomplir une tâche. Un processus créatif qui apporte des solutions aux problèmes de tous les jours.

Designer ne se résume pas à la création d’une chaise, ni à l’univers de la mode, à l’élaboration d’un packaging ou simplement au design d’un site internet. C’est bien plus vaste que cela.

Apporter des solutions à un environnement, améliorer une expérience utilisateur, raconter une histoire et créer une émotion, délivrer un message, concevoir une idée, le design englobe beaucoup de choses et a du sens partout où il est présent. Il apparait dans toutes les situations où l’on doit faire place à la créativité pour résoudre un problème ou atteindre un résultat. L’intention n’est donc pas anodine. Elle est surtout multiple.

Le « Grand U »

Mais pour concevoir encore faut-il se poser les bonnes questions pour raconter la bonne histoire. Voici notre recette : l’utilisation du “Grand U”, un parcours que nous avons pensé et créé. Nous croyons à l’utilisation du “Grand U” comme cheminement indispensable dans la conception de tous projets.

  • C’est simple, vous partez d’une idée pour arriver à un but précis. Sur votre chemin il y a forcément des obstacles. Manque d’inspiration, informations erronées, concurrence…Alors, pour les éviter, ou mieux, les anticiper, le designer se doit de prendre en compte toute une série d’éléments, et suivre une méthodologie bien huilée.
  • D’abord, la phase de réflexion qui permet, après une veille approfondie du sujet, de faire le trie au trop plein d’idées et d’informations collectées. Là apparait la première contrainte : trier et choisir, pour mieux concevoir.
  • Ensuite vient la phase de conceptualisation, une phase essentielle dans ce cheminement, pour bien avancer et ne pas revenir en arrière. Pour qui ? Quand ? Pourquoi ? Combien ? toutes ces questions doivent se poser dans la phase de conceptualisation.
  • La rationalisation, c’est-à-dire, la prise en compte des risques et des solutions à apporter à votre projet, intervient ensuite. Ce n’est plus uniquement la passion qui parle mais les données plus rationnelles qui se heurtent à votre projet, qu’il faut maintenant prendre en compte.
  • Enfin, la mise en application et la conception concrète de votre idée peut voir le jour. Il est indispensable pour tout designer de prendre largement en compte la zone de réflexion qui intervient bien avant la conceptualisation du projet.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici le schéma que nous présentions lors d’une conférence sur le design, en mars 2018 :

Des questions ? Des commentaires ? N’hésitez pas à nous écrire et partager avec nous votre vision du design, nous serons ravie d’échanger ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Partager

Copy Link to Clipboard

Copier